Les derniers livres

Default Placeholder Default Placeholder Default Placeholder Default Placeholder Default Placeholder

Le discours littéraire

Traditionnellement, on oppose « l’histoire littéraire », qui étudie le « contexte » des oeuvres, et les approches qui prennent en charge le « texte ». Cette division artificiellement prolongée par la nouvelle critique a progressivement perdu tout fondement. Dans le reflux du structuralisme des années 1960-1970 se sont développées de multiples problématiques qui se refusent à disposer le contexte « autour » d’un texte « représentant » un monde indépendant du dispositif énonciatif. Au-delà, elles mettent en cause la conception que l’on se fait communément de la littérature depuis la fin du XVIIIe siècle. D’abord marginales, ces problématiques occupent à présent le devant de la scène. Leur préoccupation pour le « discours » n’est pas un phénomène passager ou une rectification locale de frontière au sein des facultés de lettres, mais le symptôme d’une reconfiguration générale du savoir.


Le fichier sera disponible dans 30 secondes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share Article:

Translate »